The trouble (extrait)

Hannah Arendt

Le drame (trouble), c’est que cette catastrophe n’est pas née d’un manque de civilisation, d’un état arriéré, ou tout simplement d’une tyrannie, mais qu’elle était au contraire inéluctable, parce qu’il n’y avait plus un seul endroit « non civilisé » sur la terre, parce que bon gré mal gré nous avons vraiment commencé à vivre dans un Monde (One World). Seule une humanité complètement organisée pouvait faire que la perte de résidence (loss of home) et de statut politique (political status) revienne à être expulsé de l’humanité entière. 


Arendt Hannah, L’impérialisme, vol. II, Paris, Points-essais, 1972, p. 282.